Saison 2 : séance n°1, le 25 janvier 2018

Affiche réalisée par Laurent Martial

Nous avons le plaisir de vous accueillir pour la première séance de cette nouvelle année du séminaire en salle D103 à la FLSH de Limoges, de 16h à 19h. Vous trouverez ci-dessous un résumé de la communication de Samuel Monsalve, qui aura pour répondant Vincent Ferré, ainsi qu’une bibliographie.

Territoires du complot dans la non-fiction médiatique contemporaine : d’un essai de cartographie à l’étude d’essais cartographiques.

Selon le théoricien et critique américain Fredric Jameson, l’ordre du monde contemporain pose avec une acuité particulière le problème de sa représentabilité, à l’heure où des bouleversements économiques et technologiques rendent les paramètres-cadres de l’action collective plus paradoxaux que jamais (spatialité, temporalité, agentivité, factualité). De quelle façon des textes relevant de la non-fiction médiatique se formulent-ils et s’appréhendent-ils à partir de l’espace ouvert par cette inquiétude ?

En couchant sur notre table d’opération des ouvrages relevant de l’histoire secrète comme de l’analyse économique, empruntés au travail de veille le plus « légitime » comme aux révisionnismes les plus « infâmes », nous voudrions éviter un écueil sur lequel buttent souvent les analyses du phénomène dit « complotiste » : celui de reconduire sans réflexion les rapports de force rhétoriques et épistémologiques existants.

Il ne s’agit pour nous ni de reprendre à notre compte la défense de théories ineptes, ni de chercher une introuvable solution de compromis à des positions politiques impossibles à concilier. Seulement, de faire le pari qu’un ensemble de textes apparemment divergents peut permettre l’approche de problématiques et de difficultés révélatrices d’une situation commune : situation qui, moyennant une réalisation salutaire de ladite épokhè, peut autoriser à produire quelque chose comme la phénoménologie d’une forme-complot que le contemporain s’acharne à penser.

Corpus
ALBERTINI Dominique et DOUCET David, La Fachosphère. Comment l’extrême-droite remporte la bataille du net. Paris, Flammarion, coll. « Enquête », 2016.
ARFI Fabrice et LASKE Karl, Avec les compliments du guide. Sarkozy-Kadhafi, l’histoire secrète. Paris, Fayard, 2017.
MALET Jean-Baptiste, L’Empire de l’or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d’industrie. Paris, Fayard, coll. « Le Grand Livre du Mois», 2017.
MEYSSAN Thierry, L’effroyable imposture : 11 septembre 2001. Chatou, Carnot, 2002.
PINÇON Michel et PINÇON-CHARLOT Monique, Le Président des riches. Enquête sur l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy. Paris, La Découverte, 2011.
PROCTOR Robert, Golden Holocaust. La Conspiration des industriels du tabac. Paris, Équateurs, 2014.
SORAL Alain, Comprendre l’empire. Demain la gouvernance globale ou la révolte des nations ? Paris, Blanche, 2011.

Bibliographie indicative
BAILLARGEON Normand, Petit cours d’autodéfense intellectuelle. Lux, coll. « Instinct de liberté », 2005.
BOLTANSKI Luc, Énigmes et complots. Une enquête à propos d’enquête. Paris, Gallimard, coll. « NRF essais », 2012.
CHOMSKY Noam, La fabrication du consentement. De la propagande médiatique en démocratie. Marseille, Agone, coll. « Contre-feux », 2008.
CITTON Yves, Médiarchie. Paris, Seuil, coll. « La Couleur des idées », 2017.
DERRIDA Jacques, Surtout pas de journalistes. Paris, L’Herne, coll. « Carnets », 2005.
EISENZWEIG Uri, Le récit impossible. Forme et sens du récit policier. Paris, Bourgois, 1986.
FERRÉ Vincent, L’Essai fictionnel. Essai et roman chez Proust, Broch, Dos Passos. Paris, Honoré Champion, coll. « Recherches proustiennes », 2013.
GENETTE Gérard, Fiction et diction. Paris, Seuil, coll. « Points » 2004 (1991).
GIREL Mathias, Science et territoires de l’ignorance. Paris, Quae, 2017.
JAMESON Fredric, La totalité comme complot. Conspiration et paranoïa dans l’imaginaire contemporain. Paris, Les Prairies ordinaires, coll. « Penser Croiser », 2007 (1991).
LANGLET Irène, L’Abeille et la Balance. Paris, Garnier, coll. « Classiques », 2015.
LAVOCAT Françoise, Fait et Fiction. Pour une frontière. Paris, Seuil, coll. « Poétique », 2017.
RANCIÈRE Jacques, Les Bords de la fiction. Paris, Seuil, coll. « La Librairie du XXIe siècle », 2017.
SCHAEFFER Jean-Marie, Pourquoi la fiction ? Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1999.

***

Samuel Monsalve est né à Genève en 1989. Il est auteur de traductions littéraires et prépare un doctorat sur la littérature et le complot sous la direction d’Irène Langlet, à l’université de Limoges.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *