Poétique de la navigation comme flux de pensée

« Le net est au dandy électronique ce que la rue des grandes villes était au dandy historique […] le nouveau dandy dérègle l’économie du temps des gestionnaires pour qui information = argent. […] Si la foule anonyme des rues constituait le public du dandy des grands boulevards, les utilisateurs connectés sur le Net constituent celui du Data Dandy. » (Adilkno (1998), The Media Archive, New York: Autonomedia, p.99)

Gala Hernández a présenté un film déroutant et passionnant de Graeme Arnfield: Sitting in Darkness.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.