Le programme « Essai médiatique »

Équipe scientifique

Irène Langlet (Univ. Limoges, puis univ. UPEM Marne-la-Vallée)

Chloé Ouaked (Univ. Limoges)

Federico Pagello, programme européen DETECt (Univ. di Bologna)

Guido Gallerani, programme européen DETECt (Univ. di Bologna)

Sébastien Fevry, UCLouvain

Laurent Gerbier, Univ. François-Rabelais (Tours)

Sylvain Lesage, Univ. Charles-de-Gaulle (Lille)

Maxime Hureau (Université de Limoges, pour les années 2016-18).

Description du programme

(Cliquer ici pour la version développée de l’argument)

Le programme « Essai médiatique » a existé de 2016 à 2019 grâce au soutien de l’axe 3 de l’EA 1087 EHIC, université de Limoges. Le colloque de 2019 est soutenu par 4 équipes:

Le séminaire a couru sur 2 ans à Limoges, de 2016 à 2018, à raison de 4 séances par année universitaire. Le colloque international  conclut le programme d’étude en novembre 2019 à Marne-la-Vallée, en raison de la mutation de l’une des organisatrices.

La forme de discours du savoir inventée par Montaigne, libre et subjective, s’est mêlée à, et a migré vers d’autres supports que le livre et d’autres systèmes de signes que le texte littéraire: l’essai photographique, l’essai filmique, l’essai numérique, l’essai dessiné… Par « essai médiatique », nous entendons ainsi, avant tout, toute forme essayiste qui ne peut se comprendre sans tenir compte précisément de son support et du régime sémiotique impliqué.

Dans un deuxième sens, qui concerne la réception de l’essai, nous comprenons l’essai « médiatique » comme l’essai à succès, l’essai grand public, l’essai relayé par les médias. Résolument contre la position des ceux expulsent du genre essayiste cette « pensée par gros concepts, aussi gros que des dents creuses » (Deleuze), nous examinerons sans a priori élitiste cette production d’essais de grande consommation, et tenterons de mesurer  leur rapport à l’essai distingué, légitimé.